Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. partager sur facebook

Les menuiseries

Les performances thermiques des menuiseries du logement dépendent de la qualité du vitrage, des huisseries et de la mise en œuvre des fenêtres.

L'isolation des menuiseries

Quelques coefficients à connaître

La capacité d'isolation d'une paroi est mesurée à l'aide d'un coefficient de transmission thermique nommé U. Ce coefficient permet de calculer la performance thermique de différents matériaux. Plus il est faible, plus le matériau est isolant.

Un autre coefficient dont il faut tenir compte est le Sw. Il traduit la capacité du vitrage à transmettre la chaleur solaire. La valeur du facteur solaire est comprise entre 0 et 1. Plus la valeur est élevée plus les apports de chaleurs sont importants.

   
Coefficient Matériaux concernés Performance conseillée en W/m².K
Ug vitrage seul <1,1
Uf menuiserie seule <1,4
Uw fenêtre (vitrage + menuiserie) <1,3
Ud porte <1,3
Les coefficients Uw et Sw doivent être communiqués par l'installateur ou le fabriquant et doivent obligatoirement apparaître sur votre facture si vous souhaitez bénéficier d'aides financières.

La qualité du vitrage

Compte tenu de sa surface la qualité du vitrage influence sensiblement la qualité thermique d'une fenêtre.

Le double vitrage classique

  • Le système : deux verres emprisonnent une lame d'air.
  • Ses caractéristiques : il réduit l'effet "paroi froide", contribue souvent à améliorer l'isolation acoustique, permet de diminuer la condensation et les déperditions de chaleur.

 

Le double vitrage à isolation renforcée (VIR)

  • Le système : une lame d'air et une couche transparente à base d'argent sont emprisonnées entre deux verres.
  • Ses caractéristiques : il agit en hiver comme un bouclier invisible qui empêche la chaleur intérieure de fuir vers l'extérieur. L'été, associé à un système de gestion des apports solaires, il contribue à limiter les effets de surchauffes. Ce vitrage possède un pouvoir isolant deux fois supérieur à celui d'un double vitrage ordinaire, et plus de quatre fois à celui d'un vitrage simple.

 

Le triple vitrage

  • Le système : deux lames d'air associées à deux couches transparentes à base d'argent sont emprisonnées entre les verres.
  • Ses caractéristiques : Ce type de vitrage peut être pertinent sur les façades exposées au nord, mais ne l'est pas toujours sur les façades est, ouest et sud. De plus, il modifie le facteur solaire et la transmission lumineuse est inférieure en comparaison du double vitrage.

La qualité du cadre

Le cadre joue également un rôle important dans la performance globale de la fenêtre. Une part non négligeable des déperditions thermiques s'effectue par les huisseries moins performantes que les vitrages.

En moyenne, les cadres en PVC sont les plus performantes (attention à leur coût en énergie grise), puis viennent les châssis en bois et enfin les châssis métalliques. Dans tous les cas il faudra veiller à choisir des huisseries "à rupture de ponts thermiques".

Performance thermique des menuiserie - Alec Grenoble
Performance des différents types de cadres en fonction de la technologie (bois, bois-métal, PVC et aluminium) (Sources des photos : 1 à 3 d'après Egokiefer et 4 d'après Wicona)

Les portes

Les portes donnant sur l'extérieur sont souvent pleines, c'est à dire sans vitrages. Elles ne sont donc pas sources d'apports solaires. Pour avoir un bon niveau de performance thermique une porte doit être étanche à l'air et avoir un coefficient de transmission thermique inférieur à 1,3W/m².K. 

Le seuil de la porte est souvent un point faible au niveau de l'étanchéité. Une attention particulière devra être portée sur ce point au moment de la pose.

Les volets et protections extérieurs

Les volets et les protections solaires extérieures ont un rôle important dans l'isolation thermique du logement tant l'hiver que l'été.

L'hiver ou la nuit, fermer les volets réduit sensiblement les déperditions de chaleur. L'été cela permet de gérer les apports de chaleur solaire pour limiter la température intérieure. De même les protections solaires (bâche, auvent, parasol,...) éviteront le rayonnement solaire direct sur les fenêtres.

Pour s'y retrouver

Les certifications sont délivrées par des organismes indépendants et attestent de la conformité des produits. On peut, par exemple, retrouver la certification Acotherm pour les menuiseries des fenêtres et porte-fenêtre ainsi que pour les blocs-bais ; la certification Cekal pour les vitrages ; la certification NF pour les fermetures et protections solaires.

L'Espace Info>Énergie

Vous avez besoin de conseils ? Vous souhaitez obtenir plus d'information concernant vos projets d'isolation?

Contactez un conseiller énergie

ALEC - Agence Locale de l'Energie et du Climat de la métropole grenobloise
14 avenue Benoît Frachon - 38400 Saint-Martin-d'Hères
Tél. 04 76 00 19 09
Tous droits réservés © ALEC Grenoble 2011