Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. partager sur facebook

L'éléctricité verte : à qui se brancher ?

Depuis juillet 2007, avec l'ouverture du marché de l'énergie, il est possible de choisir son fournisseur d'électricité, dont certains proposent des offres partiellement ou intégralement «vertes».
Auparavant EDF assurait une partie de la production et gérait intégralement le transport, la distribution et la fourniture. Aujourd'hui le groupe EDF, scindé en filiales, conserve son monopole sur le transport (géré par RTE - Réseau de Transport d'Electricité) et la distribution (gérée par ERDF - Electricité Réseau Distribution France). La concurrence existe en revanche sur la production et la fourniture.

Qu'est-ce qu'une offre d'électricité verte ?

C'est un contrat de vente dans lequel un fournisseur garantit que l'électricité qu'il vend a été produite partiellement ou intégralement par une source renouvelable. Comme il est impossible de relier physiquement un client à son fournisseur (il faudrait autant de lignes électriques que de fournisseurs !), le client est simplement assuré que la quantité d'énergie consommée a préalablement été injectée en quantité égale sur le réseau.

Il existe 2 moyens de fournir aux clients de l'électricité verte :

  1. le fournisseur exploite lui-même des équipements de production et vend sa propre énergie en la faisant certifier par un organisme indépendant,
  2. le fournisseur contractualise directement avec un ou plusieurs producteurs d'énergie renouvelable dont la production est certifiée renouvelable (garantie d'origine).

NB : depuis le 1er janvier 2012, le recours aux certificats verts pour garantir l'origine verte de l'électricité n'est plus valable. Suite à l'ordonnance du 14 septembre 2011, et à compter du 1er janvier 2012 seules les garanties d'origine ont valeur de certification.

Qu'est-ce qu'un certificat vert ?

Un certificat vert est un titre immatériel de traçabilité attestant qu'une certaine quantité d'énergie verte a été injectée sur le réseau par un producteur donné dans une période de temps. Tout fournisseur peut s'approvisionner en certificat vert sur ce marché, afin de proposer lui-même une offre verte à ses clients... quelle que soit l'origine réelle de l'électricité. En effet dans ce mécanisme, électricité et certificat vert sont dissociés. Ceci permet au fournisseur de vendre au client final de l'énergie achetée à un producteur conventionnel et de lui adjoindre un certificat vert acquis sur le marché (émis par un producteur vert).

Certains producteurs historiques exploitent de longue date de grands barrages hydrauliques, sources d'énergie verte par définition. Tant que la demande d'électricité verte reste faible, les opérateurs historiques peuvent largement puiser dans leur parc existant afin de certifier des certificats vert au fil des besoins et ne seront donc pas obligés de créer de nouveaux moyens de production renouvelables.

Pour être certain de l'origine renouvelable de l'électricité, il convient de choisir un fournisseur la produisant lui-même ou contractualisant directement avec un producteur certifié renouvelable.

Et pour que votre argent permette vraiment de développer les énergies renouvelables, préférez les fournisseurs qui propose une énergie d'origines diversifiées (éolien, photovoltaïque, biogaz, micro-hydroélectricité...) et réinvestissant une part importante de leurs intérêts dans de nouvelles productions renouvelables.

Pour aller plus loin

ALEC - Agence Locale de l'Energie et du Climat de la métropole grenobloise
14 avenue Benoît Frachon - 38400 Saint-Martin-d'Hères
Tél. 04 76 00 19 09
Tous droits réservés © ALEC Grenoble 2011