Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. partager sur facebook

Quelles aides financières ?

Trois types d'aides financières peuvent être mobilisées pour installer des bornes de recharges électriques en copropriété : la prime ADVENIR, le crédit d'impôt et la réduction de la TVA à 5,5 %.

La prime ADVENIR

Créé en 2016, le programme national ADVENIR vise, grâce au mécanisme des Certificats d’économie d’énergie (CEE), à compléter les initiatives publiques de soutien à l’électromobilité via le développement des infrastructures de recharge. Le dispositif offre une aide financière pour le déploiement de points de recharge en voirie, en entreprise et dans les copropriétés (individuel, partagé, infrastructure collective).

La prime ADVENIR s’adresse aux installations de bornes de recharge pour véhicule électrique en copropriété. La prise en charge se décline comme suit :

  • 50 % du coût total dans la limite de 960 euros pour l’installation d’une borne de recharge individuelle sur une place de parking privée ;
  • 50 % du coût total dans la limite de 1 660 euros pour l’installation d’une borne de recharge partagée sur le parking de la copropriété ;
  • 50 % du coût total dans la limite de 8 000 euros (jusqu’à 100 places, puis 75 euros par place supplémentaire) et 50 % du coût des travaux de voiries extérieurs dans la limite de 3 000 euros pour une infrastructure de recharge collective en copropriété.


Le crédit d’impôt

L’État a fait évoluer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) dédié au financement des travaux d’installation d’une IRVE (infrastructure de recharge de véhicules électriques) avec la mise en place du dispositif Ma Prime Rénov’.


Ce nouveau crédit d’impôt est dédié au financement de la mise en place d’une borne de recharge pour véhicule électrique. Il peut atteindre jusqu’à 75 % des dépenses engagées avec un plafond à 300 euros par dispositif de charge.

Ce crédit d’impôt dédié s’adresse aux propriétaires, aux locataires et aux occupants à titre gratuit d’une résidence principale ou secondaire, à condition qu’ils soient résidants fiscaux français. L’aide au financement n’est accordée qu’en cas d’achat et d’installation de la borne de recharge par la même entreprise entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023 et à condition que le dispositif soit conforme à la réglementation française.

 

La réduction de TVA à 5,5 %

La TVA est réduite de 20 % à 5,5 % pour les travaux de pose, d’installation et d’entretien des infrastructures de recharge pour véhicules électriques effectués dans des logements de plus de deux ans, qu’il s’agisse de résidences principales ou secondaires. Pour la mise en place d’une prise renforcée, la TVA est réduite à 10 % seulement. En revanche, les chargeurs rapides en courant continu ne sont pas concernés.

 

 

Ordre de grandeur des coûts

De l’infrastructure

  • Si la copropriété investit pour l’infrastructure: 150 à 300€ par place (aides financière comprises)
  • Si c’est un opérateur qui investit et est propriétaire: tiers financement donc aucun frais par la copropriété, mais report du coût dans l’abonnement du client qui est raccordé

 

De la borne

Le coût dépend du modèle et de la puissance. Ill est de l’ordre de 1500 € pour une borne de 7kW > autour de 600 euros après déduction des aides.

 

ALEC de la Grande Région Grenobloise - Société Publique Locale
14 avenue Benoît Frachon - 38400 Saint-Martin-d'Hères
Tél. 04 76 00 19 09
Tous droits réservés © ALEC Grenoble 2023