Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. partager sur facebook

L'éclairage

S'il est compliqué de se passer de la lumière des lampes électriques dans son habitat, diminuer leur consommation et faire des économies est un jeu d'enfant !

Réduire ses consommations électriques liées à l'éclairage repose sur 2 points :

1. Sobriété 

  • En allumant seulement lorsque cela est nécessaire...
  • En favorisant l'éclairage naturel (vitrages, rideaux, couleur des parois intérieures)
  • En dépoussiérant régulièrement ampoules, abat-jours et luminaires

2. Efficacité

  • En utilisant des ampoules plus efficaces, plus performantes, c'est-à-dire, qui produisent un maximum de lumière (« flux lumineux » en lumens) par unité de puissance (par Watt)

Choisir ses ampoules :

Lampes performantes consommation électricité économies    

Lors de l'achat d'une ampoule nous avons souvent un réflexe : regarder sa puissance électrique exprimée en Watts (W).

Alors qu'il faut porter son attention sur l'indicateur "Lumens" qui correspond à la quantité lumineuse produite. Aujourd'hui les lampes sont de plus en plus performantes et la quantité lumineuse produite par une lampe n'est plus directement proportionnelle à sa consommation électrique !

  Il est donc plus judicieux de se laisser guider par la mesure du flux lumineux émis par une lampe, exprimée en lumens (Lm) ou par celle de l'efficacité lumineuse exprimée en lumens par watt (Lm/W). Plus ce chiffre est grand, plus la lampe émet de la lumière pour la même consommation électrique.

Depuis septembre 2010, de nouvelles indications doivent apparaître sur les emballages :

  • Le nombre de cycles d'allumage/extinction que la lampe peut endurer.
  • La température de couleur qui indique si la lumière produite est plutôt chaude (entre 2700 et 3200 Kelvin : couleur jaune) ou froide (supérieure à 5300 Kelvin : couleur plutôt blanche).
  • Le temps de montée en régime (temps nécessaire à l'obtention de 60 % du flux lumineux).
  • La possibilité d'utiliser la lampe sur variateur de lumière ou à l'extérieur.
  • La quantité de mercure en milligramme (la réglementation fixe la limite à 5 mg mais dans la pratique les fabricants sont à moins de 3 mg).
  • Les dimensions de la lampe en mm.
  Étiquette énergie lampe éclairage performant

Fin de vie et recyclage

Si vous cassez une Lampe Basse Consommation (LBC), prenez certaines précautions : aérez, ramassez les morceaux avec un balai et non un aspirateur, mettez-les dans un sac fermé et portez ce sac en déchèterie. Enfin, sachez que vous ne vous ne courez pas de danger, car une LBC ne contient que 0,005 % de mercure mélangé au gaz inerte contenu dans le tube. Certaines LBC sont équipées d’un manchon qui évite la dispersion du mercure en cas de casse.

Une fois usagées, les LBC ne peuvent être jetées à la poubelle. Vous pouvez soit les déposer en magasin dans des bacs de collecte appropriés, soit les apporter en en déchèterie.

 

Recyclage lampes basses consommation

La collecte des LBC est confiée à Récylum, l’éco-organisme agréé pour une élimination des lampes usagées respectueuse de l’environnement : Trouver un point de collecte.

L'Espace Info>Énergie

Vous avez besoin de conseils ? Vous souhaitez obtenir plus d'information concernant vos consommations d'énergies ?
Contactez un conseiller énergie

ALEC - Agence Locale de l'Energie et du Climat de la métropole grenobloise
14 avenue Benoît Frachon - 38400 Saint-Martin-d'Hères
Tél. 04 76 00 19 09
Tous droits réservés © ALEC Grenoble 2011