Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. partager sur facebook

Économiser l'eau

L'eau est un bien précieux, mais sa facilité d'accès dans nos logements la banalise.
Pourtant il est important d'économiser l’eau, non seulement pour protéger l’environnement mais aussi pour alléger nos factures. Économiser l'eau dans le logement c'est aussi économiser l’énergie nécessaire au pompage, au traitement, à la distribution et à l’assainissement de l’eau, ainsi qu’à la production d’eau chaude.

Les économies d'eau au quotidien

Privilégier l'eau du robinet

L'eau en bouteille parcourt en moyenne 300 km avant d'arriver dans notre verre et coûte jusqu'à 300 fois plus cher que l'eau du robinet !
A l'inverse, l'eau du robinet est un produit local qui permet d'économiser 150 000 tonnes d'emballages par an !
Enfin, sachez que l'eau est l'aliment le plus contrôlé en France.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche  technique "Eau du robinet/eau en bouteille".

Les petits gestes

Il n'y a pas de petits gestes lorsqu'il s'agit d'économiser l'eau ! 

93% de notre consommation d'eau sert pour l'hygiène et l'entretien. Il appartient donc à chacun de mettre en place des habitudes mais aussi des outils simples et pratiques pour réduire sa consommation et donc sa facture d'eau. Il existe également différents appareils pour optimiser et raisonner les débits d'eau. En savoir plus sur les bons réflexes et le matériel économe.

Enfin, lors de l'achat d'un lave-linge ou d'un lave-vaisselle, la lecture de l'étiquette énergie permet de connaître la consommation d'eau des appareils. Une différence de consommation de 40 litres d'eau pour un lave-linge peut-être constatée entre un ancien modèle et un modèle récent.

Pour en savoir plus, consultez la fiche technique "Réaliser des économies d'eau dans son logement".

Le saviez-vous ?

Un Grenoblois consomme en moyenne 137 litres d'eau par jour.

La Régie des eaux de Grenoble a distribué en 2005 environ 13 millions de m3 d'eau. Une quantité quasiment égale au volume du lac de Serre-Ponçon.

La récupération de l'eau de pluie

Les modalités d'utilisation de l'eau de pluie sont explicitées dans l'arrêté du 21 août 2008, publié au JO n°0201 du 29 août 2008.

Le principe est simple : la pluie qui tombe sur la toiture de la maison est canalisée dans la gouttière qui est reliée à une cuve. Entre les deux, un collecteur de gouttière (ou récupérateur d'eau pluviale) filtre l'eau pour empêcher les feuilles, brindilles et insectes de tomber dans la cuve. Ce filtre évite également la formation de vase et l'altération de l'eau.

Il est possible de rajouter au système une pompe électrique pour acheminer l'eau de la cuve vers la maison pour alimenter les sanitaires et les appareils ménagers. La pompe intégrée s'enclenche dès que vous ouvrez un robinet ou que vous utilisez un appareil raccordé au système.

 

Economie d'eau particulier

  L'ALEC peut vous aider à estimer le dimensionnement du système de récupération d'eau par rapport à vos besoins, évaluer l'investissement de cette action ainsi que son amortissement financier dans le temps et vous présenter les aides financières dont vous pouvez bénéficier.

Les toilettes sèches

Les toilettes sèches sont une technique de gestion et de traitement des excrétas sans utilisation d'eau réalisée par compostage de ces matières. Les intérêts sont donc nombreux : économies d'eau importantes, non-­retraitement et non-pollution des eaux, pas de circuit d'arrivée et d'évacuation des eaux...

La phytoépuration

Nous utilisons chaque année 10 à 15 000 litres d'eau potable par personne pour évacuer et transporter nos urines et fèces (eaux noires), auxquels s'ajoutent 40 000 litres d'eaux grises issues des douches, machine à laver, vaisselle, etc.

Les matières organiques, qui seraient pourtant une source d'enrichissement pour les sols, participent par leur rejet dans les eaux usées à une pollution importante des eaux de surface.

L'assainissement par phytoépuration constitue donc une bonne alternative.

Se faire accompagner par l'ALEC

Besoin de plus d'informations ? Contactez-nous

Envie de vous lancer dans la pratique ? Découvrez nos animations Atelier READY et Défi "Familles à énergie positive".

ALEC - Agence Locale de l'Energie et du Climat de la métropole grenobloise
14 avenue Benoît Frachon - 38400 Saint-Martin-d'Hères
Tél. 04 76 00 19 09
Tous droits réservés © ALEC Grenoble 2011